Tout savoir sur le manque de sommeil

Les nuits blanches sont contre-productives

Remarques liminaires :

  • L'application Pokémon Sleep a été conçue à des fins de divertissement uniquement et non de dépistage, de diagnostic ou de traitement de problèmes médicaux ou maladies.
  • Les informations contenues dans le présent article, ainsi que le score de sommeil enregistré dans Pokémon Sleep, ne remplacent pas l'avis d'un médecin ou d'un professionnel de santé, et ne constituent en aucun cas un diagnostic ou un traitement en cas de trouble du sommeil. Si vous présentez des signes ou des symptômes liés à un trouble du sommeil, veuillez consulter un professionnel de santé.
  • Sauf mention contraire, les informations sur le sommeil contenues dans le présent article sont destinées aux adultes.

Plus nous manquons de sommeil, plus nous sommes susceptibles de faire des erreurs, c’est bien connu. En d’autres termes, passer une nuit blanche pour réviser la veille d’un examen peut avoir l’effet contraire à celui escompté. De plus, si l’on enchaîne les nuits blanches pendant plusieurs jours d’affilée, les effets négatifs du manque de sommeil peuvent durer longtemps, et effacer la dette de sommeil accumulée peut prendre plusieurs semaines.

Sources : Dawson, D., Reid, K., « Fatigue, alcohol and performance impairment », Nature, 17 juillet 1997, vol. 388 (6639), no 235

Van Dongen, H. P., et al., « The cumulative cost of additional wakefulness : dose-response effects on neurobehavioral functions and sleep physiology from chronic sleep restriction and total sleep deprivation », Sleep, 15 mars 2003, vol. 26, no 2, p. 117-126

Banks, S., Dinges, D. F., « Behavioral and physiological consequences of sleep restriction », Journal of Clinical Sleep Medicine, 2007, vol. 3, no 5, p. 519-528

À propos du professeur Yanagisawa

Masashi Yanagisawa,
PDG de S'UIMIN Inc.

Né à Tokyo en 1960, Masashi Yanagisawa est titulaire d’un diplôme de médecine de l’université de Tsukuba et membre de la National Academy of Sciences des États-Unis. En 1987, alors qu’il est encore étudiant, il découvre l’endothéline, un peptide vasoconstricteur. L’année suivante, il découvre l’orexine, un neuropeptide qui régule le sommeil et l’éveil. À l’âge de 31 ans, le professeur Yanagisawa se rend aux États-Unis. Pendant vingt-quatre ans, il sera directeur de laboratoire à l’université du Texas ainsi qu’au Howard Hughes Medical Institute. En 2012, le professeur émérite fonde l’International Institute for Integrative Sleep Medicine (WPI-IIIS) dans le cadre de l’initiative de recherche World Premier International Research Initiative du ministère japonais de l’Éducation, de la Culture, des Sports et des Sciences. En 2017, le professeur Yanagisawa fonde S’UIMIN Inc., dont il est actuellement le PDG.

Il a supervisé l’apport d’informations liées au sommeil lors de la conception de Pokémon Sleep.

Le professeur Yanagisawa a reçu plusieurs distinctions honorifiques japonaises, dont la médaille au ruban pourpre en 2016, ainsi que le prix Asahi et le prix de médecine de l’université Keiō en 2018. En 2019, il a été reconnu en tant que personne de mérite culturel au Japon. En 2023, il a été lauréat du Breakthrough Prize in Life Sciences.